reglementation thermique 2012

Les tenants et aboutissants de la reglementation thermique 2012

Le gouvernement a fait de la réduction de la consommation d’énergie l’une de ses priorités. Pour y parvenir, l’État a mis en place un certain nombre de mesures destinées à améliorer la performance énergétique des habitations.

La reglementation thermique 2012

La reglementation thermique 2012

 La RT 2012 en vigueur depuis 2013

La reglementation thermique 2012 résume toutes les dispositions relatives aux normes thermiques applicables pour les constructions dans l’Hexagone. Entrées en vigueur depuis le mois de janvier 2013, cette nouvelle reglementation thermique 2012 devrait permettre de diviser par trois les dépenses énergétiques des logements, et ce, par rapport aux seuils fixés par la RT 2005. Ces règles ont également été instaurées pour limiter les émissions de GES – Gaz à effet de serre – consécutives aux consommations d’énergie d’une habitation. La finalité de cette reglementation thermique 2012 est de promouvoir la construction de maisons écologiques peu dépensières en électricité. Dans la pratique, ces nouvelles réglementations insistent sur la maîtrise des ponts thermiques et l’étanchéité. Ces mesures encouragent par la même occasion la production d’énergie verte et invitent le propriétaire à garder un oeil sur ses consommations.

Plus d’informations sur la rénovation énergétique en cliquant ici.

Que dit la reglementation thermique 2012 pour le neuf ?

Depuis son application sur les résidences de particuliers en janvier de l’année dernière, la reglementation thermique 2012 vise les nouvelles constructions sur le territoire français. Le but étant de s’assurer que les logements soient le plus efficaces possible en matière énergétique. Dans cette course à l’économie d’énergie, les constructeurs doivent proposer une maison conçue selon le concept dit bioclimatique. Il s’agit d’une habitation facile à réchauffer : celle-ci dépense deux ou trois fois moins d’électricité pour le chauffage, l’usage de dispositif de climatisation est réduit au strict minimum. Par ailleurs, un logement fabriqué selon les normes reglementation thermique 2012 ne consomme pas au cours d’une année plus de 50 kWhep/m² d’énergie primaire.

 De la loi de 1974 à la RT 2012

La France a connu nombre de réglementations avant d’arriver la version reglementation thermique 2012. Les premières mesures destinées à améliorer la consommation énergétique des bâtiments ont été instaurées il y a une quarantaine d’années. En 1974, cette loi a été applicable aux seuls logements résidentiels. Ces dispositions n’ont cessé d’évoluer et les objectifs devenaient à chaque fois plus ambitieux. En l’an 2000, la RT était particulièrement axée sur l’isolation thermique de l’habitation, elle visait également les dispositifs et les installations servant à éclairer la maison ainsi que la ventilation et le chauffage. La RT 2005 porte à 20 % l’objectif en matière de réduction des dépenses d’énergie dans le logement. La dernière version de cette loi place encore la barre plus haut.