isolation par les fenetres

Isolation par les fenetres contre les changements climatiques

C’est un fait : les Français sont plus frileux maintenant que dans les années 80. Preuve en est : la température moyenne intérieure des logements a atteint les 21°C, contre 19 en 1986.

Une bonne isolation par les fenetres peut être inintéressant thermiquement

Une bonne isolation par les fenetres peut être inintéressant thermiquement

La vraie raison

Mais, s’agit-il vraiment de frilosité ? Ou bien est-ce en raison d’une déperdition énergétique due à une mauvaise isolation par les fenetres ? Car si on prend on compte le fait que des fenêtres vétustes soient responsables d’une bonne partie de l’augmentation des factures au cours des années, on réalise rapidement que la frilosité peut être accusée à tort. Donc on a froid et on paie plus cher.

Combattre le froid avec une isolation par les fenetres

Pour éviter ce genre de désagrément, il faut installer de nouveaux vitrages, qui vous garantiront une isolation thermique optimale.

Pour être tranquille d’un point de vue phonique et thermique, la meilleure solution est d’opter pour un vitrage auquel un gaz a été ajouté entre deux couches de vitrage (qu’il s’agisse d’un double ou d’un triple vitrage). Il s’agit généralement d’un gaz appelé « argon  » (en savoir plus ici), dont les vertus isolantes sont reconnues, c’est pourquoi il est employé comme une lame de gaz inerte. Avec de nouvelles fenêtres (en aluminium, en bois ou en PVC, peu importe car les valeurs isolantes sont identiques), à double ou triple vitrage, avec un gaz inerte inséré, aucun risque de pont thermique et que du bonus pour une bonne isolation par les fenetres ! Et en réduisant les besoins énergétiques de votre logement, vous faites un geste considérable pour la conservation des ressources planétaires.

Un investissement rentable

Le prix à l’achat peut en freiner quelques uns, mais il va de soi que vous verrez vos factures diminuer et que cela constitue un argument de vente indiscutable. De plus, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt, ce qui vous permettra de rentabiliser votre investissement sur le moyen terme.